Terre battue

1. Le fond de forme pour permettre l'accrochage et le réseau de drainage pour évacuer le surplus de pluie.

2. La couche de fondation pour servir d'assise au terrain.

3. La couche intermédiaire pour permettre de stocker l'eau et la restituer à la couche supérieure quand la température extérieure s'élève.

4. La couche de calcaire broyé (craon) pour confectionner la chape.

5. La couche de coloration pour concilier glissades et prises d'appui, assurer un contraste suffisant entre le sol et la balle et permettre aux joueurs de ne pas être gênés par la réverbération de la lumière sur le calcaire.

Une réfection annuelle et un entretien quotidien

Il faut savoir que la chape calcaire est sensible au grand froid. En période de gel, l'eau présente dans le calcaire augmente de volume, ce qui provoque la pulvérisation de la chape. La pratique du jeu devient impossible, des travaux de remise en état au printemps s'avèrent indispensables.

La terre battue est la surface idéale pour le confort, la santé, la glisse et pour l'apprentissage. Alors prenez en soin, elle vous le rendra bien.

Il est demandé à chaque joueur avant de commencer sa partie de tennis :

  •  De balayer les lignes avant d'arroser.
  •  D'arroser sur toute la surface du court avec le tuyau dirigé vers le haut en s'assurant d'être dans le bon sens par rapport à la direction du vent (afin d'éviter toute « douche » imprévue).
  •  Après avoir laissé sécher le court, le jeu peut commencer. A la fin du jeu, il est demandé de passer le filet sur toute la surface du court en variant le sens (longueur et largeur) en laissant bien le filet au sol.